Climatiseur cassette : encastré au plafond, réservé aux salles hautes

Le climatiseur cassette ou climatiseur plafonnier est un dispositif de climatisation destiné exclusivement aux bâtiments du secteur tertiaire et dont la surface est très importante. On le retrouve dans les centres commerciaux, les bureaux, les magasins et parfois les usines de transformation. Il est rare de le retrouver dans une habitation classique, bien qu’il existe des modèles spécialement conçus pour un usage domestique. Compact et discret, le climatiseur cassette fonctionne de la même manière qu’un climatiseur split.

Le climatiseur cassette : qu’est-il exactement ?

Le terme climatiseur cassette est plutôt utilisé pour désigner les dispositifs de climatisation pour le secteur tertiaire, cependant des modèles réduits commencent à être vendus pour l’habitat. On les appelle les climatiseurs mon split ou multi split.

Trouvons un chauffagiste climatiseur dans votre ville

demander un devis dans votre région

Le climatiseur cassette est pour ainsi dire, un climatiseur split dont l’unité intérieure est encastrée dans un faux plafond. La cassette occupe l’endroit d’une dalle de faux plafond d’une dimension de 60 cm x 60 cm. Cependant, la grille d’habillage reste visible.

Le climatiseur cassette est doté d’une unité extérieure et peut se décliner en version réversible à l’instar du climatiseur fixe classique. Certaines cassettes ne font que 20 cm d’épaisseur et possèdent 1, 2 et 4 sorties d’air. Étant mince et ultracompact, le climatiseur cassette s’intègre aisément dans tous les intérieurs. Comme les autres climatiseurs, le climatiseur cassette peut déshumidifier et purifier l’air en le délestant des poussières et des acariens.

Selon le modèle, un climatiseur cassette peut être un climatiseur réversible et assurer le chauffage dans le bâtiment où il est installé.

Un climatiseur cassette peut climatiser une surface pouvant aller de 40 à 150 m². Lorsqu’il est en mode climatiseur, il souffle l’air froid horizontalement. Ainsi, il ne gêne pas les travailleurs qui se trouvent en dessous. Quant à la diffusion de l’air chaud, elle se fait vers le bas, ce qui optimise le confort thermique de l’endroit. Sa position lui permet d’éliminer les gradients de température et octroie une meilleure distribution de l’air avec les 4 voies de soufflage.

Plus compliqué à poser qu’un climatiseur mural classique, le climatiseur cassette nécessite l’intervention d’un professionnel agréé.

De quoi se compose le climatiseur cassette ?

Un climatiseur cassette se compose des trois éléments suivants :

  • L’unité extérieure : il s’agit de l’élément qui définit les qualités du climatiseur
  • La ou les unités intérieures : il s’agit des éléments encastrés dans le faux plafond
  • Les liaisons frigorifiques : il s’agit de l’élément qui assure le transfert des calories

Trouvons un chauffagiste climatiseur dans votre ville

demander un devis dans votre région

Le plafonnier peut se présenter sous la forme d’une cassette à 4 voies. En d’autres termes, il assure le soufflage dans 4 directions différentes. Bien qu’elle soit performante en de nombreux points, cette solution s’avère très peu esthétique.

Lorsqu’elles fonctionnent, les cassettes diffusent l’air uniformément dans la pièce afin de rendre l’environnement plus confortable. Quant à leurs déflecteurs, ils peuvent être ajustés en fonction des besoins.

Quel est le tarif d’un climatiseur cassette ?

Vous désirez vous équiper avec un climatiseur cassette ? Vous devez prévoir un budget similaire à l’achat d’un climatiseur split avec une unité intérieure. Bien entendu, le prix du dispositif varie en fonction de la puissance, du classement énergétique et des parasites sonores qu’il génère. Il faut toujours partir du principe que plus un climatiseur est silencieux, moins il consomme de l’énergie, et plus il est susceptible de coûter cher. Fort heureusement, il s’agit d’un investissement qui peut être amorti en quelques mois seulement.

Catégorie de climatiseur cassette
Tarif hors taxe en euro
Climatiseur avec une unité extérieure réversible pour une surface de 120 m²
À partir de 2000 €
Climatiseur cassette pour une surface de 200 m²
4000 €

Quant aux modèles pour les habitations classiques, ils sont accessibles à partir de la modique somme de 300 €.

Le climatiseur cassette et BTU

La puissance du climatiseur cassette que vous cherchez à acquérir doit être relative au volume de l’espace qu’il doit traiter. Le BTU est l’unité utilisée pour mesurer ce volume. BTU est le sigle utilisé pour British Thermal Unit.

En principe, 1m3 vaut 120 BTU, mais cette valeur est susceptible de varier en fonction de l’isolation. Pour un espace dont la hauteur du plafond est de 2,5 mètres, ce rapport donne :

  • 15 000 BTU pour une surface de 50 m²
  • 30 000 BTU pour une surface de 100 m²
  • 60 000 BTU pour une surface de 200 m²

Avantages du climatiseur cassette

Le climatiseur cassette est un appareil dont la performance dépend de sa puissance relative et son ratio énergétique. Il faudra prêter attention à ces deux éléments au moment de faire votre choix. Ce dispositif présente de nombreux avantages, mais également quelques inconvénients que l’on ne peut taire.

Avantages
Explications
Le climatiseur cassette est d’une puissance incomparable.
Les modèles les plus performants peuvent climatiser ou chauffer de grands volumes (jusqu’à 200 m² voire plus).
Le climatiseur cassette est un dispositif polyvalent.
Le climatiseur cassette peut produire de la chaleur lorsqu’il est réversible. Il peut fonctionner même si la température extérieure baisse à -15°C. L’appareil s’adapte à toutes les situations et les saisons.
Le climatiseur cassette assure une diffusion optimale de l’air.
La diffusion de l’air et de la chaleur peut se faire à la verticale ou à l’horizontale. Il est également possible de réguler la température, ce qui rehausse le confort intérieur des bureaux.
Le climatiseur cassette est design et discret.
Comme le climatiseur cassette se pose sur le plafond, l’encombre de la pièce est nul. Comme l’unité extérieure est dehors, il est relativement silencieux.

Les inconvénients du climatiseur cassette climatiseur sont inhérents à sa consommation énergétique. Comme les modèles d’entrée de gamme sont énergivores pour la plupart, il faut les proscrire. Bien que les récents modèles aient pu éliminer les zones mortes, une vitesse de ventilation trop importante est susceptible de provoquer un inconfort au niveau de la température chez les usagers. Aussi, la pose de ce dispositif de climatisation doit être réalisée par un professionnel. Ce dernier est le seul capable de déterminer l’endroit propice où installer l’unité intérieure.

Réussir l’installation d’un climatiseur cassette

Rappelons qu’un climatiseur cassette peut agir comme un chauffage lorsqu’il est réversible. Nous entendons par là que vous devez faire appel à un chauffagiste-climatiseur en raison de la manutention du fluide frigorigène induit par l’installation. L’intervention des professionnels agréés est vivement recommandée.

Vous pouvez acquérir le matériel qui répondra à l’essentiel de vos attentes auprès :

  • Des établissements spécialisés dans le second œuvre
  • Des boutiques spécialisées dans la vente des appareils de chauffage et de climatisation
  • D’un site ou d’une place de marché ou d’une boutique dématérialisée
  • D’un chauffagiste agréé

Le climatiseur cassette est-il éligible aux aides financières ?

Trouvons un chauffagiste climatiseur dans votre ville

demander un devis dans votre région

Le climatiseur cassette destiné à une habitation classique est éligible aux aides financières dans la mesure où il est également une climatisation réversible. Les familles qui optent pour ce dispositif peuvent bénéficier des certificats d’économies d’énergie ou de la TVA réduite à 10 % sur une partie de l’installation. Les aides qui sont octroyées par l’ANAH sont encore disponibles pour encourager certaines familles à opérer leur transition énergétique.

Pour que vos travaux de rénovation énergétique ne vous pèsent pas trop, d’autres aides ont été mises en place par l’État. Pour certains, ces dispositifs peuvent être cumulés, ce qui vous permettra de maximiser votre budget de rénovation. Dépendamment des travaux et des coûts engagés, vous pouvez obtenir des prêts à taux préférentiel comme le prêt éco à taux zéro, la TVA à taux réduit ou la prime énergie. À cela s’ajoutent des aides offertes au niveau local.